Skip to navigation – Site map

Ligne éditoriale

Ligne éditoriale

Les apparences peuvent s’entendre comme l’ensemble des signes corporels et matériels perceptibles par les sens. Elles sont des formes de communication, inhérentes à la relation avec soi, entre plusieurs individus et au jeu social. Elles participent à la présentation et à la représentation de soi, mais aussi de l’autre, soumise, voire imposée, au regard de l’autre. Elles sont une médiation avec soi et les autres et dessinent le moi social.

Dans nos sociétés anciennes et contemporaines, l’apparence relève d’une construction sociale, économique, technique, esthétique et politique. Dans le processus réel de production et de diffusion, elle dépend de la mise en place de signes perceptibles par les sens, de modes d’éducation au paraître visant la définition d’une forme de langage.

La revue Apparence(s) existe depuis 207 sur revues.org. Elle s’attache particulièrement aux apparences, à leurs processus de fabrication, à leur diffusion et à leur perception. Elle privilégie les études qui portent, d’une manière générale, sur les signes et codes du paraître, matériels ou symboliques, abordés dans une perspective historique, et qui s’articulent sur un ou plusieurs des mots-clés suivants :

Définitions et formulations, sémiologie, morales, transgressions, milieux sociaux et espaces géographiques, économies, productions, échanges, circulations, diffusions, réceptions, éducations, vecteurs de diffusion, images, représentations mentales et iconographiques, techniques, innovations

Apparence(s) porte un intérêt particulier aux domaines d’études suivant, sans exclure d’autres questions qui pourraient être soumises à ses comités :

  • modes et vêtements

  • corps, maintien, hygiène

  • objets, cultures matérielles

Apparence(s) présente en outre l’originalité d’être non seulement une revue qui publie des articles originaux en français ou en anglais sur la question générale des apparences, mais d’être aussi une plate-forme d’édition électronique spécifiquement consacrée à l’histoire de la mode et du vêtement. Elle est la première revue universitaire française à se spécialiser dans ces questions. C’est pourquoi Apparence(s) édite aussi, sous forme de numéros spéciaux, la version électronique de la revue Modes pratiques. Histoire du vêtement, en partenariat avec l’École supérieure d’arts appliqués Duperré (Paris) (http://duperre.org/fr/322/revues-modes-pratiques) ou des actes de colloques en relation avec les centres d’intérêt qui sont les siens.

Modes de publication

Le régime de publication est celui d’une publication en flux continu, avec un minimum d’un numéro thématique ou varia par an.

Les numéros sont proposés par des directeurs de numéro internes aux comités de la revue ou bien par des directeurs extérieurs qui soumettent leur proposition à l’avis du comité de rédaction.

Les articles individuels ou propositions de numéro doivent au comité de rédaction pour une évaluation anonyme par une double lecture/expertise par les membres des comités de la revue ou/et par des experts extérieurs. La réponse, les commentaires et les suggestions éventuels parviendront aux auteurs dans les quatre mois.

Les propositions sont à envoyer à l’adresse suivante :

La revue est éditée par l’IRHiS-Septentrion (Institut de recherches historiques du Septentrion, UMR 8529-CNRS université de Lille 3).