Skip to navigation – Site map

Ligne éditoriale

Ligne éditoriale

Les apparences peuvent s’entendre comme l’ensemble des signes corporels et matériels perceptibles par les sens, et parmi eux essentiellement celui de la vue, sens privilégié de la modernité. Les apparences sont des formes de communication non verbales, inhérentes à la relation entre deux individus et au jeu social. Les apparences participent à la présentation de soi, soumise au regard de l’autre. Elles sont une médiation aux autres et dessinent le moi social.

Dans nos sociétés anciennes et contemporaines, l’apparence n’est pas un donné mais elle est construite. Elle dépend, dans le processus réel de production et de diffusion, d’invention de signes perceptibles par les sens, du développement des moyens techniques et de stratégies économiques, comme des modes d’éducation au paraître.

La « micro revue » électronique Apparence(s) s’attache particulièrement aux processus de fabrication des apparences et de leur perception. Ceux-ci font intervenir non seulement la vue mais aussi l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Elle est ouverte à l’ensemble des chercheurs en sciences humaines et sociales, qui tentent d’appréhender le travail et le jeu des apparences dans les sociétés anciennes et actuelles (histoire, histoire de l’art, visual studies, archéologie, anthropologie, littérature, sociologie, philosophie, science de la communication, psychologie sociale, économie, etc.).

Modes de publication

Les articles sont regroupés et publiés par regroupements thématiques créés, selon les besoins, par la rédaction de la revue ou bien proposés à celle-ci par des chercheurs qui en assurent la coordination. Ils présentent alors à la rédaction un dossier de publication exposant leur propos et fournissant les évaluations de chaque article par deux lecteurs.

Un regroupement spécial intitulé DOcuments et méthodes reste ouvert pour héberger les articles consacrés à des questions de méthodes de recherche ou présentant des documents abordant la question des apparences. Les articles peuvent aussi être des commentaires de documents précis, par exemple un commentaire d’une série de portraits ou bien d’un texte précis de philosophe, etc. Il peut aussi s’agir d’édition scientifique de textes.

Un regroupement intitulé Témoignages peut être occasionnellement ouvert afin de permettre la publication d’articles transcrivant des entretiens avec des personnes travaillant sur la fabrique ou les économies des apparences (par ex. : costumiers de spectacles, créateurs de mode ou design, publicitaires, chefs d’entreprises, conservateurs de musées, commissaires d’expositions), ou bien de chercheurs.

Le régime de publication est celui d’une publication par numéro en flux continu, avec un minimum d’un numéro par an.

La revue est éditée par l’IRHiS-Septentrion (Institut de recherches historiques du Septentrion, UMR 8529-CNRS université de Lille 3).